Pierre Cannet

Directeur du Plaidoyer, WWF France

Pierre Cannet est directeur du Plaidoyer du WWF France depuis début 2020 et membre du Comex à ce titre. La direction du Plaidoyer compte une vingtaine d’experts et œuvre au service des changements de cadre politique pour la transition écologique de l’échelon local à l’international, en s’appuyant sur les leviers de la finance verte, du capital naturel et des territoires. Cette action est menée sur l’ensemble des priorités programmatiques du WWF: biodiversité, océans, climat et énergie, mobilité durable, agriculture et alimentation, forêt.

Auparavant, Pierre a occupé les fonctions au WWF de co-directeur des Programmes par intérim pendant un an ainsi que responsable Climat, Énergie et Villes durables depuis 2014. Entre 2017 et 2019, il a été membre de la Climate and Energy Leadership Team au WWF International dirigée par Manuel Pulgar-Vidal, après avoir très activement contribué à la préparation de la COP21 pour le réseau.

Diplômé de Sciences Po Paris, avec une mention affaires internationales consacrée au développement durable, Pierre est aussi ingénieur de l’ENSEEIHT — Institut National Polytechnique de Toulouse avec une mention en hydraulique et mécanique des fluides.

En 2009, il rejoint le ministère de l’Écologie, du Développement durable, de l’Énergie et de la Mer au sein du pôle diplomatique du ministre d’État pour appuyer la préparation du Sommet de Copenhague. Il retrouve en 2011 les Nations unies à New York au Secrétariat général de la Conférence pour le développement durable, conférence décennale dite « Rio+20 » comme conseiller auprès du Sous-secrétaire général, pour suivre sa préparation puis la mise en œuvre de ses décisions, notamment sur les futurs objectifs de développement durable. En 2013, il devient conseiller pour l’initiative sur le climat des Nations unies Caring for Climate.

Après une expérience en ministère, puis internationale au sein des Nations unies, Pierre a choisi de s’engager dans l’action au sein de la société civile avec le Fonds mondial pour la nature (WWF), et ce, dans l’optique d’influencer, d’agir et de mobiliser pour l’action climatique, la transition écologique et la protection de la nature en lien avec une grande diversité d’acteurs et de thématiques conformément à l’ADN du WWF.

Parmi les publications qu’il a supervisées au WWF, l’on peut citer la trilogie d’études en 2020-2021 sur « L’impact écrasant des SUVs », à la fois climatique, social et publicitaire ; le « Défi climatique des villes » ; l’adaptation du rapport sur la « Nature face au choc climatique » ; ou encore le « Guide méthodologique sur la durabilité des Énergies renouvelables ».