Prochaine destination: écodesign

Partager

Prochaine destination: écodesign

Avec quatre fois moins d’émission de bruit, d’efficaces moteurs consommant 20% moins de carburant que des avions similaires, et près de 6000 kg de moins, l’écodesign de la CSeries n’est pas passé sous le radar. Au cœur de l’approche conceptuelle: être au fait de l’impact environnemental des produits durant tout leur cycle de vie, puis peser attentivement le pour et le contre du mérite de divers designs.

Souvent, l’écodesign est fait de concessions et de calculs plutôt que d’un choix entre une option conventionnelle et une autre, plus écolo. Voici un survol sur la manière de concevoir davantage de produits durables et d’aider l’économie circulaire à devenir réalité, basé sur une session de travail donnée par Kahina Oudjehani, chef de l’éco-conception et des affaires environnementales chez Bombardier.

 

Les indicateurs-clés de l’écodesign

L’écodesign se sert d’une approche systématique pour quantifier les impacts, évaluer diverses avenues et prendre les décisions éclairées qui s’imposent.

La méthode Bombardier mise sur la durée de vie, au cours de laquelle l’impact des matériaux et des produits est évalué à chacune des étapes, selon quatre indicateurs-clés :

  1. Épuisement des ressources
  2. Consommation d’énergie
  3. Potentiel de recyclage
  4. Potentiel de réchauffement climatique mondial

Parfois, le choix du meilleur matériau s’impose, mais souvent on doit faire des concessions. Kahina Oudjehani donne pour exemple l’utilisation dans les avions de composites haute performance plutôt que l’aluminium. Avec pour résultat des aéronefs plus légers, qui nécessitent moins de carburant, mais dont la production exige davantage de ressources et dont le recyclage des matériaux se fait plus difficilement. Trouver le meilleur compromis repose sur des objectifs et des priorités bien établis.

Regardez Kahina décrire l’écodesign de la CSeries

 

De la table à dessin à la mise en marché

L’écodesign crée un nouveau produit qui doit être convaincant pour le autres départements de l’entreprise. Le prix est crucial, puisque les produits doivent rester compétitifs. Bien que les gens affirment soutenir les produits écologiques, il a été prouvé que tant que les avantages concurrentiels ne sont pas tangibles et démontrés, ces produits ne sont pas adoptés massivement.

Essayez ceci au travail:

  1. Quel processus d’analyse pour mesurer l’impact de ses produits sur l’environnement votre entreprise utilise-t-elle? Que pouvez-vous tirer de l’approche Bombardier?
  2. En tant que consommateur, tenez-vous compte de l’aspect écodesign quand vous achetez des produits? Quelle information vous aiderait à faire davantage de choix éclairés?

 

Une approche gagnante

Cette année, Bombardier a gagné un prix Mercuriades pour l’approche écodesign de la CSeries, maintenant connue sous le nom de Airbus 220.

 

Pour vous assurer de ne manquer aucun contenu du Sommet Movin’On, y compris notre programmation 2019, abonnez-vous à notre newsletter.

Vous pouvez également participer à la conversation sur LinkedIn, Facebook, Twitter et Instagram.