Imaginer le futur de la mobilité avec l’Intelligence Artificielle

Partager

Le domaine de la mobilité a toujours été à l’avant-garde des percées scientifiques. À partir du moment où nous avons maîtrisé la puissance de la vapeur, nous l’avons exploitée en alimentant les locomotives au charbon, ce qui a permis d’augmenter la capacité des populations de se déplacer, tout comme celle de transporter des marchandises. Ne dépendant plus de la force humaine ou animale, nos villes, nos entreprises et nos environnements ont été à jamais transformés.

Aujourd’hui, alors que nous devons relever le défi de décarboniser les économies mondiales, les avancées de pointe sont à nouveau au cœur de nos efforts. L’intelligence artificielle (IA), la connectivité, les véhicules autonomes et les villes intelligentes représentent tous des solutions révolutionnaires qui permettront aux villes, aux industries et au domaine des transports d’effectuer la transition vers la durabilité.

Le sommet Movin’On a rassemblé des leaders de l’industrie, des gouvernements et de la société civile qui, lors de conférences et de sessions de travail, ont réfléchi à la manière de transformer nos rêves de mobilité d’aujourd’hui en réalités de demain. Qu’il s’agisse de régulation de la circulation grâce à l’IA, de cybersécurité, de voitures autonomes ou de protection de la vie privée dans un monde hyper connecté, les technologies innovantes ont été un thème très présent lors de l’édition 2019 du sommet.

 

Une route plus sûre avec l’IA

La session de travail présentée par la Fédération routière internationale (IRF) et Brisk Synergies a abordé la question de la sécurité sur les routes en tenant compte de tous les types d’utilisateurs. Les conducteurs, les piétons, les adeptes de la micromobilité (vélo, scooters électriques, etc.), les usagers du transport en commun et les entreprises de covoiturage génèrent des données qui influencent les décisions des organismes de réglementation routière. En ayant recours à l’IA pour analyser des vidéos de circulation routière, il est possible d’anticiper d’éventuels accidents et d’apporter les changements nécessaires afin d’éviter les accrochages.

 

Changer les mentalités

Certaines des plus importantes entreprises de transport et de technologies investissent des ressources considérables dans le but de développer des véhicules atteignant une véritable autonomie de niveau 5. Pendant ce temps, les journaux font état du pire comme du meilleur au sujet de la voiture sans chauffeur. Thales, le géant de l’aéronautique et du transport, compte des décennies d’expertise dans l’évaluation de tous les scénarios plausibles afin d’assurer une sécurité sans faille. Lors d’une session de travail, ses représentants ont invité les participants à imaginer comment des pratiques éprouvées dans les domaines des technologies de l’information (IT), de l’aéronautique et de la défense pouvaient atténuer l’inquiétude du public concernant la conduite autonome, la cybersécurité et la vie privée.

 

Mieux gérer les imprévus

Chef de file mondial, l’entreprise montréalaise Element AI a tenu une session de travail au cours de laquelle les participants ont appris comment l’intelligence artificielle pouvait améliorer le rendement d’algorithmes opérationnels et le processus décisionnel lorsque le temps est compté. En misant sur une puissance de traitement massive, des mégadonnées et l’apprentissage profond (deep learning), nous pouvons non seulement prendre de meilleures décisions, mais les prendre plus rapidement. Les chaînes logistiques et d’approvisionnement connaissent inévitablement des perturbations, mais en ayant recours à des outils et des méthodes d’IA appropriées, les entreprises  seront en mesure de mettre en place des solutions de mobilité qui tiennent compte du facteur humain.