Récapitulatif : Jour 3 du Sommet Movin’On 2019

Partager

Toute fantastique chose a une fin

Difficile à croire, mais aujourd’hui marquait déjà la troisième et dernière journée du Sommet Movin’On 2019! Tout au long de ces deux jours et demi, nos participants ont fait le plein de connaissances essentielles, ont collaboré dans le cadre de séances de travail et de Labs, ont été aux premières loges de la prochaine génération de technologies et ont imaginé collectivement l’avenir de la mobilité durable.

Bien que le chemin à parcourir nous réserve d’importants défis, l’énergie, la créativité et le dynamisme des participants à Movin’On se sont manifestés tout au long de la semaine, indiquant clairement que la prochaine génération de leaders sera à la hauteur de la tâche qui nous incombe à tous: façonner la mobilité de demain.

Commencer la journée sur une bonne note

La table ronde de 9h, présentée dans le Forum, a non seulement été animée et enrichissante à souhait, mais l’artiste montréalaise Kallitechnis y a aussi injecté une touche particulière. Elle et sa partenaire de scène ont offert une prestation incroyable et transmis leur énergie contagieuse à l’auditoire avec deux pièces qui ont donné le ton à la dernière demi-journée du Sommet Movin’On. Cette étoile montante se produira au Festival de jazz le 4 juillet. Si vous êtes en ville au début du mois prochain, profitez de l’occasion pour aller l’entendre!

La journée en images

Consultez notre album photo pour revivre les moments forts de la troisième journée du Sommet Movin’On 2019.

Paroles de sagesse

«Une personne sur sept est handicapée… L’inclusivité, c’est bon pour les affaires.» — Hervé Bernard (Directeur, Social et inclusion, Handicap International)

«Avec la bonne information et l’apprentissage machine, votre directeur des opérations peut passer de girouette à missile à guidage thermique.» — Simon Maxwell-Stewart (Lead de la technologie, Transport et logistique, Element AI)

«D’ici 2020, 85% des entreprises utiliseront l’IA dans au moins un de leurs processus.» — Eneric Lopez (Directeur de l’intelligence artificielle et des développeurs, Microsoft)

Et les gagnants sont…

Hier, les 40 finalistes du Startup Challenge ont passé leur journée à présenter leurs projets, à rencontrer des partenaires et des investisseurs potentiels et à explorer le Sommet Movin’On. Après mûre réflexion de la part du jury du concours, un gagnant a été proclamé.

Les deux lauréats identifiés comme étant les plus prometteurs sont Bound4blue, une entreprise espagnole qui a mis au point un système de voiles d’ailes novateur pour l’industrie du transport maritime, et Re-fire, un groupe basé en Chine dont les moteurs à pile à combustible pourraient permettre d’accroître le potentiel de commercialisation de diverses applications de l’hydrogène et des piles à combustible.

Nous avons hâte de suivre leurs progrès au cours des années à venir!

Pause-hamac

Après une semaine riche en stimulation intellectuelle, sociale et technologique, ce participant profite d’un bain de soleil bien mérité!

Des chiffres et des statistiques

  • 90% des accidents de la route sont dues à la distraction humaine.
  • Dans les 10 villes les plus congestionnées du monde, chaque navetteur perd en moyenne 65 heures par an dans le trafic.
  • 95% des interactions avec la clientèle seront assurées par des bots IA d’ici 2025 (au téléphone et en ligne).
  • Le CO2 émis par l’ensemble de l’industrie du transport aérien est inférieur à celui produit par ces trois compagnies seulement: Netflix, YouTube et Facebook.

Le tweet du jour

 

Des ambitions porteuses

Haldane Dodd, directeur des communications pour Air Transport Action Group, a expliqué que d’ici 2050, l’industrie de l’aviation compte réduire ses émissions nettes de CO2 de 50% comparativement aux niveaux de 2005.

À la une

En conférence de presse aujourd’hui, Transition énergétique Québec (TEQ) a annoncé la signature d’une entente de partenariat avec l’Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie (ADEME) en France. Leur collaboration a été officialisée par la présidente-directrice générale de TEQ, Johanne Gélinas et le président de l’ADEME, Arnaud Leroy.

Cette entente favorisera le partage des meilleures pratiques et de l’expertise en matière de planification et de mise en œuvre de politiques dans plusieurs domaines, notamment en ce qui a trait à l’innovation et aux technologies liées à la mobilité, la gestion énergétique, la valorisation des déchets thermiques et les applications de l’hydrogène.

Un sommet axé sur l’action

Le Sommet Movin’On 2019 s’est conclu comme il s’est ouvert, avec une cérémonie enlevante dans une Agora bondée. L’hôte Pierre Cannet (co-directeur des programmes par intérim, WWF France) a réitéré l’engagement du Sommet à passer de l’ambition à l’action et, ce faisant, a réintroduit les cinq ambassadeurs de la génération Y en leur demandant de partager leurs impressions quant à leur expérience.

Florian Andrianiazy (cadre dirigeant et cofondateur, PHDTalent) a préconisé une collaboration plus étroite avec le milieu universitaire; Aisha Issa (doctorante, Université de Laval) a encouragé les participants à faire leur part «pour y arriver»; Sylla Maldini (assistant de recherche, ESG UQAM) a insisté sur l’importance de poursuivre notre engagement commun; Yannick Roy (cofondateur de NeuroTechX et candidat au doctorat à l’UdeM) nous a demandé de faire preuve de patience, nous rappelant que le changement culturel nécessaire pour nous mener là où nous devons aller ne se fera pas du jour au lendemain; et Alline Zanette (doctorante en génie industriel, Polytechnique Montréal) a préconisé une approche holistique et personnalisée qui tienne compte du fait qu’il n’existe pas de solution universelle.

Florent Menegaux, PDG de Michelin, a ensuite été rejoint sur scène par Luis Alfonso de Alba, envoyé spécial de l’ONU pour le Sommet sur le climat 2019. Ils se sont entendus sur l’urgence d’agir et sur le fait que le temps des discours était terminé. «Nous avons besoin d’un plan qui identifie des actions spécifiques, ainsi que les partenaires avec lesquels ces actions peuvent être réalisées», a déclaré M. de Alba.

Le PDG de C2, Richard St-Pierre, s’est ensuite joint à M. Menegaux pour livrer les mots de la fin et a remercié les participants, partenaires, fournisseurs et bénévoles d’avoir contribué à cette mission de premier ordre. Ils ont aussi annoncé que le prochain Sommet Movin’On aurait lieu du 3 au 5 juin 2020.

 

Voilà qui conclut le Sommet Movin’On 2019!

Cette semaine riche en apprentissages clés, en connexions significatives et en expériences pratiques nous a permis, collectivement, d’envisager l’avenir de la mobilité avec optimisme et détermination. Et croyez-le ou non, l’équipe de Michelin et de C2 International s’affaire déjà à imaginer l’édition de l’an prochain.

Au plaisir de vous revoir en 2020 !